Séjours pêche à la mouche en Bosnie

Séjour pêche mouche BosnieUne semaine de pêche à la mouche en Bosnie

J’accompagne 3 pêcheurs, André, Jean-Pierre et Dominique. RDV à l’aéroport de Zagreb (Croatie) pour finir le voyage en voiture (3h) direction la Bosnie et Kljüc à 1200 km de Lyon. Arrivée le lundi soir pour 6 jours de pêche à la mouche. Plusieurs rivières environnantes s’offrent à nous dont les célèbres shalk-stream Ribnik, Sana, Pliva… Un beau programme de pêche à la mouche en Bosnie!

1ère étape, installation au lodge qui est situé littéralement les pieds dans l’eau dans un cadre splendide au bord de La rivière. Le premier repas du soir, qui sera suivi de biens d’autres, est gargantuesque et nous rassasie! Une bonne nuit de repos avant d’attaquer « les hostilités »…. Je crois comprendre qu’il tarde à tous le lendemain matin!Pêche à la mouche en Bosnie

Le programme des journées : Gros petit déj, départ vers 8h pour pêcher jusqu’à 13h. Pause repas pour ceux qui le souhaitent (restaurant au bord de l’eau) . Arrêt de la pêche vers 17h30, on se retrouve autour d’une collation (toujours au bord de l’eau). Grand moment de partage et d’échange, on ravive les souvenirs de la journée. Le soir c’est restaurant et bonne humeur suivi d’une séance de montage de mouches pour ceux qui le souhaitent…

Guide de pêche mouche Bosnie FLY FISHING PyrénéesMardi: Lever vers 7h00 pour un départ à 8h00. Nous essuyons un peu de pluie fine qui fait monter les eaux des grandes rivières. Mais il y a toujours un plan B en Bosnie notamment sur une rivière avec un débit moins important et qui reste donc claire et parfaitement pêchable. Rivière validée par tous, elle nous permettra de pêcher nos premiers poissons du séjour en sèche ou en nymphe malgré les conditions moyennes. Ce ne seront pas les plus gros du séjour (entre 25 et 40 cm) mais ils sont nombreux sur ce parcours et pas farouches car la pression de pêche sur cetteGuide pêche mouche FLY FISHING Pyrénées rivière est faible. C’est un bon début. Cette journée nous permet à tous de faire plus amplement connaissance et à moi, de mieux évaluer les niveaux et attentes de chacun. Les programmes particuliers se dessinent…

Mercredi: Même rituel, direction La Pliva avec le soleil qui est de retour et qui ne nous quittera plus du séjour. Là, c’est pas pareil, la rivière est grande, majestueuse. Les eaux se sont déjà éclaircies, ce qui nous permet de valider la densité incroyable de poissons, truites et ombres dont la taille moyenne est de 40cm… La pêche pourra se faire en sèche pour André et Jean-Pierre et en nymphe à vue (NAV) pour Dominique. Une animation sur la gestuelle du lancer permet à chacun d’évoluer et de mieux appréhender la pêche. Quelques records personnels seront déjà battus ce jour là. Les cannes Thelo sont mises à l’épreuve et sans surprises permettent de « tenir » les gros rushs. Bilan de la journée, des poissons exigeants qui nous obligent à nous remettre en question et à pêcher juste mais, quel plaisir de combattre régulièrement ces pépères et mémères…

JVoyage pêche mouche Bosnieeudi: Même programme mais direction La Ribnik. Les trois protagonistes n’en reviennent pas, la densité de poissons est encore plus importante que la veille. On peut regarder partout et admirer un bel ombre ou une truite digne de ce nom. L’animation sur la technique de la nymphe au fil permettra de pêcher les premiers poissons de la journée. Nous changerons de technique ensuite au bon désir de chacun à savoir sèche et NAV. La pêche en nymphe à vue permettra de sélectionner les plus beaux sujets que ce soit truites ou ombres. Les truites paraissent néanmoins plus participatives avec quelques 50 cm qui seront mises à l’épuisette pour le plus grand bonheur de Dom…

Vendredi: RetoSéjours étranger pêche moucheur sur La Pliva. Là, tout le monde est rôdé! On voit parfaitement les acquis qui sont désormais mis en oeuvre pour pêcher les gros poissons éduqués. La technique du lancer courbe ou aval est désormais assimilée et permet de pêcher efficacement bon nombre de gobages. Les scores grossissent au prorata des évolutions techniques de chacun. Et surtout, je sens que le plaisir est omniprésent! Encore une belle journée avec quelques frustrations dues à des casses sur de beaux poissons. J’en profite pour rappeler que la pêche se fait la plupart du temps en 10/100e voire 8/100e, finesse oblige…

Samedi: Nous finirons nos deux derniers jours sur La Ribnik dont le niveau est maintenant optimal. Dominique est déjà parti repéré (facilement, y en a partout!) ces beaux poissons à vue à qui il ne manquera pas de proposer ces petites nymphes. Il fera encore plus d’une vingtaine d’ombres ou truites de 40 cm (je ne compte pas les poissons en dessous). Je le rejoindrai un peu plus tard (il est maintenant autonome) pour que l’on fasse un point et valider ensemble certains points de la présentation. André et Jean-Pierre resteront en sèche, c’est ce qu’ils préfèrent, et ne manqueront pas de pêcher à nouveau les nombreux gobage. Jean Pierre ne fera pas de « gros »poissons mais il se régale, c’est le principal. André prendra son temps et flânera au bord de l’eau en pêchant de manière sporadique à son rythme, appareil photo à la main et profitant des paysages qui nous sont offerts…Pêche à la mouche en Bosnie

Dimanche: Dernier jour de pêche, tout le monde est sur le pied de guerre! Maître mot: « On en profite un max!!! » et ce sera bien le cas.

Lundi: Le jour tant redouté est là, il faut rentrer… Les bagages préparés la veille sont chargés, on reprend la route direction Zagreb pour l’avion des uns et la voiture pour les autres. On se dit tous au revoir avec un peu de mélancolie, une semaine de pêche et de partage, quoi qu’on en dise, ça crée des liens.

Conclusion: Le désir avoué du séjour était bien sur de pêcher du poisson mais surtout de prendre du bon temps. Mon objectif était bien sur identique, c’est la base de mes séjours! Mais, j’ai également toujours une ambition parallèle non avouée qui est de faire progresser techniquement mes accompagnants. Sur ce point, je l’affirme, tous ont évolué et ont su se remettre en question quand cela a été nécessaire. Bravo à eux pour ça!Voyages pêche mouche

Ces 3 pêcheurs, André, Jean-Pierre et Dominique ont passé un super séjour dont ils se rappelleront et n’ont pas manqué de me le confirmer. Cette reconnaissance est pour moi la plus belle récompense! Je les remercie encore pour leur joie de vivre et leur confiance…

J’ai cru comprendre que nous nous reverrions bientôt, j’en suis ravi …

Si l’aventure vous tente à vous aussi, n’hésitez pas à me contacter, ce sera pour moi un plaisir de vous renseigner sur les modalités et dates des prochains voyage!

Apprendre à pêcher à la mouche

Partagez !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page